Pharmacie de garde
Syndicat des Pharmaciens du Haut-Rhin - Analyse de sang ?
 Syndicat des Pharmaciens du Haut-Rhin
  Science et Conscience - Unité de Doctrine et Discipline.
  Articles archivés  Sujets
Toute l'actualité du site
Connexion
Principal
Communauté
Temps de lecture à propos de 7 minutes
Analyse de sang ?  
Proposé par andre le jeudi 11 janvier 2001

Technique

Comprendre son analyse de sang


Pour affiner leur diagnostic, les médecins prescrivent parfois des analyses de sang: ils inscrivent sur l'ordonnance les différents paramètres recherchés. De B comme Bilan hépatique à V comme Vitesse de sédimentation, un abécédaire non exhaustif.


Bilan hépatique
Comme pour le pancréas, les atteintes du foie se traduisent par un relargage des enzymes contenues dans ses cellules:
transaminases: TGO ou ASAT, TGP ou ALAT; le taux normal est inférieur à 40 UI/l. Une élévation importante de ces valeurs s'observe en cas d'hépatite virale ou médicamenteuse et de façon moins spectaculaire en cas de cirrhose ou de cancer du foie;
gamma GT
ou gamma-glutamyltransférase, autre enzyme spécifique du foie; elle permet au foie de détruire les toxiques. Le taux normal est de 40 UI/l(1); il augmente lorsque le travail de détoxication est trop important: prise d'alcool, de médicament ou en cas de destruction des cellules du foie.
Une souffrance hépatique peut également être évaluée par la diminution des produits sécrétés ou synthétisés par le foie comme les facteurs de la coagulation vitamine K dépendants, d'où une baisse du TP (voir Coagulation, temps de Quick) et du fibrinogène, ou par l'élévation, dans le sang, de substances normalement éliminées par le foie, comme la bilirubine.

Cholestérol
Élément des graisses circulantes dans le sang, son taux normal est inférieur à 5,2 mmol/l(2) soit 2,40 g/1. Il est transporté par des protéines sous forme de lipoprotéines. Selon leur densité, on distingue
les lipoprotéines légères
ou LDL qui transportent le cholestérol vers les tissus périphériques où il se dépose, exposant ainsi au risque cardiovasculaire;
c'est le mauvais cholestérol;
les lipoprotéines lourdes
ou HDL qui transportent le cholestérol des tissus périphériques vers le foie pour permettre son élimination; c'est le bon cholestérol, son taux doit être supérieur à 0,5 g/l.


Coagulation
Plusieurs tests permettent d'analyser l'aptitude des voies de la coagulation à assurer la cicatrisation des plaies vasculaires. Les tests de coagulation font partie du bilan préopératoire systématique.
Le temps de Quick ou taux de prothrombine explore la voie des facteurs vitamine K dépendants. Le taux normal est de 100 % et diminue lorsque la coagulation est abaissée par un traitement anticoagulant ou par une insuffisance de synthèse des protéines de la coagulation par le foie. On l'exprime également en INR
(International normalized ratio).
Le temps de céphaline-kaolin
compare le temps de coagulation du patient à celui d'un témoin, généralement compris entre 30 et 35 secondes. Ce temps s'allonge en cas d'hémophilie ou de traitement anticoagulant.
Le temps de saignement
consiste à pratiquer une incision cutanée au bras ou au lobe de l'oreille et à surveiller le temps nécessaire à l'arrêt du saignement; sa valeur normale est inférieure à 5 minutes. Ce temps évalue la fonction des plaquettes sanguines.

Créatininémie
La créatinine est une substance de dégradation de la créatine musculaire. Ce déchet est éliminé par le rein et son taux s'élève anormalement lorsque le rein n'assure plus correctement sa fonction ou lorsque la production est excessive (souffrance musculaire). Taux normal entre 60 et 110 µmol/1(3).

Glycémie
La glycémie est le taux du glucose (sucre) dans le sang; elle permet de dépister et de surveiller le diabète. Le plus souvent dosé à jeun, le taux normal est compris entre 4,4 et 6,1 mmol/1 soit 0,8 à 1,10 g/l. Votre médecin peut également demander ce dosage après un repas ou après une charge en glucose pour dépister un diabète "frustre" ou débutant.
On parle d'hyperglycémie lorsqu'un taux à jeun supérieur à 7 mmol/l soit 1,20 g/1 a été constaté à deux reprises. Une baisse du taux peut entraîner des malaises et s'observe le plus souvent en cas d'excès de traitement pour le diabète, en cas d'intoxication alcoolique aiguë ou d'affection pancréatique.

Groupe sanguin
La détermination du groupe sanguin consiste à mettre en évidence la présence ou l'absence des antigènes cellulaires du groupe A ou B et Rhésus (ou groupe D) sur les globules rouges. Cette recherche est systématique en cas de mariage ou de grossesse. Elle donne lieu à la délivrance d'une carte de receveur - qui ne sera valable que si elle comporte deux déterminations différentes.

Hormones
Véritables messagers sanguins de l'organisme, les hormones produites dans les glandes circulent dans le sang pour transmettre leurs ordres aux différents organes. Parmi les plus couramment dosées, on trouve
les hormones thyroïdiennes: T3L, T4L, TSH,
les hormones sexuelles: FSH, LH, estradiol, progestérone, prolactine, testostérone,
l'hormone de grossesse: HCG.
Les dosages hormonaux se pratiquent souvent à des heures fixes ou à des périodes précises du cycle chez la femme car leurs taux sont soumis à de grandes variations.

Ionogramme sanguin
Il comprend le dosage des différents sels ou ions du sang:
le sodium
ou natrémie comprise entre 135 et 145 mmol/1,
le potassium
ou kaliémie comprise entre 3,5 et 5 mmol/l,
les chlorures
ou chlorémie comprise entre 95 et 105 mmol/1,
les bicarbonates
ou réserve alcaline comprise entre 22 et 28 mmol/I.
Le dosage de ces électrolytes fait partie de la surveillance des équilibres acidobasiques et des états d'hydratation. Ils permettent de contrôler la fonction rénale et les effets secondaires de certains médicaments: corticoïdes et diurétiques.

Numération formule sanguine (NFS)
Examen qui consiste à dénombrer et à analyser les cellules sanguines les leucocytes ou globules blancs, les hématies ou globules rouges et les plaquettes.
Les globules rouges. Pour étudier les globules rouges, on dose leur nombre entre 3,8 et 5,5 millions/mm3, le taux d'hémoglobine qu'ils transportent (taux normal pour une femme: 7,38 et 8,8 mmol/1 et 7,63 à 9,67 mmol/1 pour un homme), et leur taille nommée VGM (85 et 95 micron3). Une baisse de l'hémoglobine et des globules rouges constitue une anémie et s'accompagne d'une grande fatigue. Les causes les plus fréquentes sont les carences en fer ou en vitamines, les inflammations et les saignements chroniques.
Les globules blancs ou leucocytes
sont normalement compris entre 4000 et 10000/mm3. Leur augmentation est observée en cas d'infections bactériennes; ils peuvent diminuer en cas d'infection virale. Toute atteinte de la moelle épinière peut entraîner une variation des cellules sanguines qu'elle produit. La répartition des différentes sous-classes de leucocytes en polynucléaires - neutrophiles, éosinophiles ou basophiles - lymphocytes ou monocytes constitue la formule sanguine et permet à votre médecin d'orienter son diagnostic vers une affection plutôt bactérienne, virale, parasitaire ou allergique.
Les plaquettes sanguines
sont de minuscules particules chargées d'assurer l'hémostase ou coagulation. Leur chiffre est de 150000 à 400000/mm3. Une baisse importante de ce chiffre expose au risque d'hémorragie, elles chutent en cas de maladie auto-immune, toxicité médicamenteuse ou d'atteinte de la moelle épinière. Elles augmentent en cas d'inflammation.

PSA (antigène prostatique spécifique)
Marqueur tissulaire spécifique de la prostate, son taux normal est inférieur à 6 ng/ml(4) et augmente en cas d'atteinte de la prostate quelle qu'en soit l'origine: infection, adénome ou cancer. Le dosage de la fraction libre permet d'affiner le résultat; elle est supérieure à 18 % du taux PSA total en cas de pathologie bénigne.

Sérodiagnostic
Dosage des anticorps circulants spécifiques d'une bactérie ou d'un virus. Leur présence signifie l'existence d'une "mémoire immunitaire" contre l'agent défini, quelle soit vaccinale, comme pour la rubéole ou l'hépatite A ou B, ou acquise naturellement, par exemple syphilis, toxoplasmose. Il est parfois nécessaire de procéder à deux dosages à 15 jours d'intervalle pour préciser l'ancienneté de l'infection.

Triglycérides
Ce sont les principales réserves énergétiques de l'organisme, stockées dans les tissus adipeux. Le taux circulant doit se situer entre 0,50 et 1,60 mmol/l. Son augmentation constitue une élévation du risque cardiovasculaire et s'observe en cas de prise médicamenteuse, d'excès alimentaires (sucre) et d'alcool ou de maladie familiale.

Uricémie
Dosage de l'acide urique dont la norme se situe entre 200 et 415 µmol/l. Lorsque son taux circulant augmente, l'acide urique se dépose en excès dans les articulations et provoque des crises de goutte. Il augmente en cas d'excès d'apport alimentaire ou de déficit d'élimination par le rein.

Vitesse de sédimentation
Elle mesure la sédimentation des hématies; la normale est de 10 mm en une heure et de 20 mm en deux heures. Elle s'accélère en cas d'inflammation quelle qu'en soit l'origine ou en cas de grossesse.

Dr Dominique Bouret "BIEN ETRE SANTE"

1. Ul /l: unité internationale par litre;
2. mmol/l:millimolepar litre;
3. µmol/l: micromole par litre;
4. ng/ml: nanogramme par millilitre.

Analyse de sang ?

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !



Connexion
lien recommandation

Recommander cet article:

Options

Format imprimable Envoyer cet article à un(e) ami(e)

Vote article
Score estimé: 0
Vote(s): 0

Prenez une seconde pour voter pour cet article
Excellent
Très bien
Bien
Moyen
Mauvais

Liens connexes
L'article le plus lu à propos de Technique

Tous les logos et les marques présentes sur ce site appartiennent à leurs propriétaires respectifs.
Des détails sur les copyrights et les modules installés peuvent être trouvés Ici.

Vous pouvez syndiquer le contenu de ce site : Flux-RSS/RDF.

Les commentaires, les articles et le contenu sont quand à eux sous la responsabilité de leurs rédacteurs.
© by Syndicat des Pharmaciens du Haut-Rhin


Page générée en 0.0504 secondes, avec 13 requêtes SQL